1/22

ILOT VILLIOT-RAPEE

ELASTIC CITY (2014)

 

Ce projet livré en novembre 2014, s’inscrit dans une opération « démolition construction » de Paris-Habitat, située 38 quai de la Rapée et 19 rue Villiot à  Paris 12ème.

Le terrain, situé à proximité du bâtiment du Ministère des Finances, représente la dernière tranche d’une ZAC constituée de 6 autres lots.

Par ordre chronologique, les autres lots ont été réalisés par les agences suivantes :

Alluin et Mauduit, E. Colboc, J-P Buffi, Dollé-Labbé, Cohen et Guedj et Hamonic et Masson.

Le projet de 28 logements, de type petit collectif en bande, est situé en périphérie de la  parcelle, celle-ci est bordée par des immeubles hauts et massifs et vient s’enrouler autour des 2 tours réalisées par l’agence Hamonic et Masson.

L’échelle

La hauteur maximale autorisée pour notre projet sur ce terrain était comprise entre R+1 et R+2 selon les endroits. Dans ce contexte de grande hauteur, pour permettre au projet de trouver sa place et de ne pas se retrouver écrasé par les bâtiments environnants, le parti architectural a été de fragmenter les fonctions du logement : en révélant et en dissociant les espaces collectifs des espaces privatifs (voir schéma).

Horizontalité/ verticalité

Face aux tours qui affirment à la fois une horizontalité par leurs terrasses et une verticalité par leur forme générale, les 28 logements expriment ces deux dimensions de manière différente: la verticalité par le traitement des volumes et l’horizontale par la forme générale, créant un équilibre sur l’ensemble (voir schéma).

Les vues

L’ondulation générale des façades des logements est un dispositif permettant aux logements d’éviter au maximum les vues sur les tours, elle permet de trouver des axes de vision dégagés sur les grandes longueurs du terrain, créant également un ensoleillement maximal pour les séjours et les chambres (voir schéma).

Tous les logements bénéficient d’une double orientation et de 2 ou 3 espaces extérieur (terrasse, jardin, entrée).

Porosités

L’implantation espacée des modules permet d’avoir des vues depuis le centre vers la périphérie du terrain.

Par ses tracés, le traitement du sol affirme des lignes transversales séparant les logements et donnant aux entrées sont parfois situées sur l’arrière.

Les entrées des logements sont toujours extérieures et bénéficient d’un espace couvert semi-privatif.

 

Fragmentation et modularité des typologies

Le projet est composé de 14 entités, composés pour chacune d’elles d’un

module privatif et d’un module collectif.

Chaque entité contient 2 logements superposés aux typologies variables.

 

Modules collectifs

Les éléments horizontaux traités en enduit clair et par des bandeaux en aluminium gris, contiennent les terrasses, les entrées, les séjours, les cuisines et les escaliers.

Les bandeaux (garde-corps des terrasses, acrotères des toitures) soulignent l’horizontalité par la liaison entre les modules.

Modules privatifs

Les modules nuit, volumes verticaux, monolithiques et lisses, contiennent les chambres et les salles de bain.

Combinatoire

A chacun des 2 modules collectifs sont attribués un nombre variable de chambres et de salles de bain dans les modules privatifs. Ceci permet dans une même entité de trouver des typologies différentes allant du T2 au T5. (voir schémas).

 

Dispositifs environnementaux :

 

Ce projet répond aux exigences thermiques et environnementales du Plan Climat

(50 KW/m2/an).

Le grand linéaire de façade (le bâtiment s’étend sur près de 200m de long), nous a incité à trouver un mode constructif performant et innovant.

Les murs sont composés de 2 grands panneaux de polystyrène de 9cm d’épaisseur espacés de 16 cm et reliés par des tirants en métal. Ces panneaux d’environ 6m par 3 m sont assemblés sur place comme un lego. Après la réalisation de chaque niveau du béton est coulé entre les plaques de polystyrène servant ainsi de banches.

Les panneaux sont ensuite habillés de feuilles de plâtre à l’intérieur et d’enduit ou de bardage en panneaux de fibrociment à l’extérieur.

Afin que la 5ème façade exprime et prolonge les grands principes du projet, des panneaux photovoltaïques sont disposés sur le toit des modules privatifs et une végétalisation sur le toit des modules collectifs.

Information

Concours projet lauréat

Phase : Livraison 2014

Code postal : 75

Ville : Paris 12ème

Maître d'ouvrage : Paris Habitat OPH

Surface : 2 720 m² SHON

Coût HT des travaux : 4 800 000 €

Matériaux : Procédé Kebs

Bardage Zinc + Eternit

 © 2019 by Frank Salama