1/18

PSG I3F

 L’ilot Danton est bordé d’équipements aux échelles diverses (une poste, un groupe scolaire ainsi que des ensembles résidentiels …). Il est également très proche d’un ouvrage architectural remarquable : la cité-jardin Henri Sellier de l’architecte Felix Dumail, caractérisée par un style architectural moderne, sobre et élégant. 

 

L’objectif principal du projet est alors de s’insérer dans ce contexte tout en s’inscrivant de manière pertinente dans son temps. Il ne s’agissait pas de proposer un bâtiment mais de penser un « lieu » cohérent en combinant des programmes variés offrant ainsi une mixité d’usage et une mixité sociale qui s’étend au-delà du bâtiment lui-même. 

 

Les façades sont traitées avec différents matériaux colorés dans trois teintes définies : Blanc perlé, Jaune ocre et le gris soutenu. Le blanc perlé répond aux façades claires du bâti environnant, et le jaune ocre apporte un ton chaud qui rappelle la couleur du bois et se marie avec la brique rouge environnante et la végétation du parc en continuité.

Au rez-de-chaussée, le socle en béton matricé qui fut coulé sur place, accompagne, dynamise et rythme les abords immédiats de l’espace urbain. Dans les étages supérieurs, la brique blanc perlé s’harmonise avec l’environnement du site alors que les volumes jaune ocre viennent marquer les éléments remarquables. 

 

Au-delà du parti architectural, la mise en place de ce jeu de volumes et d’ouvertures combinés à un choix rigoureux des matériaux (vitrage, isolation, béton performant…) permettent au bâtiment de répondre à la règlementation thermique 2012-10%. 

Au cœur des logements, la mise en œuvre de matériaux qualitatifs (menuiseries en chêne, sol souple de qualités, volets battants en aluminium isolés …) s’associe aux qualités du plan et des programmes afin d’obtenir les certifications et labels Habitat en Environnement. 

 

Enfin, un autre enjeu du site était de valoriser de façon qualitative le caractère insulaire de l’ilot Danton. D’une part la maison des assistant(e)s maternel(le)s se tourne vers le calme et la douceur du parc. Alors que d’autre part il s’agissait de transformer le carrefour entre la rue Danton et l’avenue Jean Jaurès en une place conviviale grâce à un élément architectural qui lui donne un vrai statut.
C'est pourquoi la façade Est, avec sa monumentalité contrôlée et soignée, est occupée uniquement par le futur restaurant. Cette configuration permet de donner une forte présence au restaurant tout en permettant de qualifier la place de manière claire en faisant de ce commerce un véritable signal urbain dans la continuité de l’esprit du lieu. 

Informations

Concours : projet lauréat

Phase : Livraison juin 2019

Ville : Le Pré Saint Gervais 93

Maître d'ouvrage : Immobilière 3F

Surface : 1400 m² SHON

Coût HT des travaux : 2 500 000 €HT

Matériaux : Brique béton matricé

 © 2019 by Frank Salama